Pays où l’avortement est illégal

Dans les pays Européens suivants, l’avortement est interdit par la loi, ou seulement permis sous certaines conditions.

  • Irlande du Nord
    Contrairement à d’autres pays Européens, l’avortement est presque entièrement criminalisé en Irlande du Nord. Cela n’empêche pas l’existence de femmes ayant besoin ou voulant se faire avorter. Au contraire, cela les oblige injustement à voyager clandestinement, souvent seules, en Grande-Bretagne ou en Europe.
    Voir aussi: abortioninireland.org
  • République d’Irlande
    Il est actuellement illégal pour quiconque d’avoir un avortement en République d’Irlande. Cependant, la loi permet aux femmes enceintes de recevoir des conseils et des informations sur toutes les options. Assurez-vous que vous choisissez un service de conseil respecté étant donné que certains groupes des campagnes anti-avortement sont connus pour se faire passer pour des services de conseil. Si vous décidez alors de recourir à un avortement, il est de votre droit de quitter l’Irlande pour le faire. Voir aussi:  abortioninireland.org
  • Malte
    L’avortement est illégal et interdit en toutes circonstances. Toute personne effectuant un avortement – ou une femme qui l’exerce sur elle-même ou en consent la procédure – peut être emprisonnée entre 18 mois et trois ans. Un médecin, un chirurgien, un obstétricien, ou un pharmacien qui pratique un avortement fait face à une peine d’emprisonnement de 18 mois à quatre ans et d’une interdiction à vie d’exercer sa profession. En 2000, le gouvernement et les évêques de l’île se sont fortement opposés aux mouvements visant à pratiquer des avortements sur un navire dans les eaux internationales au large de Malte.
    Voir Code criminel, tel que modifié en 2007:  abortion/MALTA
  • Pologne
    L’avortement n’est autorisé que dans les circonstances suivantes :
    si la grossesse met en danger la vie de la mère ou compromet gravement sa santé.
    Si cela est nécessaire pour sauver la vie de la femme ou prévenir d’un dommage grave pour sa santé.
    S’il y a une malformation grave et irrémédiable chez le fœtus.
    Après le viol ou autre crime sexuel (l’acte criminel doit être confirmé par un procureur).

    ! 22/01/97 sur la qualification professionnelle des médecins autorisés à pratiquer un avortement ou à établir le risque pour la vie de la femme ou le risque de malformation fœtale.

    ! 13/02/97 sur les qualifications des personnes autres que des médecins habilités à conseiller une femme enceinte sur son intention d’avoir un avortement; établissement de la liste des consultants et des règles pour les consultations.

    ! Les médecins pratiquant des avortements en dehors des motifs énoncés sont soumis à 2 ans de prison.
    Implications peu claires de la nouvelle loi. La loi est plus restrictive dans la pratique. Il y a beaucoup de preuves que de nombreuses femmes se sont vues refuser des avortements de façon légale auxquels elles avaient légalement le droit, en particulier lorsque leur santé est en danger. Ceci est principalement dû à l’absence de réglementation concernant les raisons médicales de l’avortement. Cela ne dépend que de la position des médecins et elle peut facilement être abusée, parce qu’ils sont influencés par les campagnes anti-choix.

    ! Selon la loi, le gouvernement a été obligé de promouvoir la planification familiale et d’introduire l’éducation sexuelle dans les écoles. Mais jusqu’en 2003, cela n’avait pas encore été mis en œuvre, et, simultanément, la connaissance et l’utilisation de la contraception est faible.
    Tous les détails à télécharger: (en anglais) [pdf]

Mettez à jour vos données!

Si vous travaillez dans une clinique / établissement / cabinet effectuant des avortements, merci de bien vouloir nous aider à garder vos données à jour.

3 étapes:
1. rendez-vous sur la page de votre pays, par ex. l‘Espagne, l‘Allemagne
2. choisissez votre région, par ex. les Asturies, le Bade-Wurtemberg
3. cliquez sur la page de votre clinique / établissement, par ex. Clinica Sirona, afin de voir toutes les informations relatives à votre clinique / établissement / cabinet dans la barre d'information située à droite.

Merci de lire attentivement les informations concernant votre clinique / établissement / cabinet puis de nous envoyer le formulaire avec vos modifications (changements ou ajouts) à l’aide du bouton « Mise à jour des données".

Nous procéderons dès lors à la révision de votre saisie ainsi qu‘à une revue éditoriale avant d’activer les données modifiées.

  Trouvez votre clinique maintenant!  

Nous vous remercions de votre coopération!

Commentaires
Merci de nous aider à améliorer ce site en nous soumettant vos commentaires!

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Merci de préciser si vos commentaires concernent un domaine spécifique de ce site

Votre message

captcha
Merci de saisir les caractères ci-dessus: